Atelier poésie: première séance

C’est prise en otage dans ma propre salle par seize élèves (14 filles et 2 garçons) venus s’inscrire et considérant qu’on pouvait commencer dès aujourd’hui que la première séance de l’atelier poésie s’est tenue…Pensant qu’il était plus judicieux de reporter pour l’instant la vidéo sur Marc Chagall et de les laisser s’exprimer d’abord, je leur ai offert ce premier tableau:

Le Violoniste Bleu:

le violoniste bleu

Les élèves:

La lune est pleine et la violoniste est Seine

(La violoniste était une fille mais seul l’oiseau le savait)

Le village s’endormait sous l’œil vigilant de l’abbaye

Et les fleurs caressaient ce très bleu si bleu que même la mer

En était jalouse et cette chaise qui volait était un hamac

Qui se disputait en silence avec le ressac

 

Léonce, 6ème

 

 

Il jouait quand il s’ennuyait

Il rêvait sous l’œil de l’oiseau chanteur 

Il était aussi compositeur

Il présentait son art tous les soirs

Toujours perché sur sa chaise

Au-dessus des nuages 

Il jouait à son aise

On ne sut jamais son âge

 

Lina, 6ème

 

 

Chaque nuit de pleine lune

Il fait fuir les âmes prédatrices

Berce petits et grands de sa musique

Dieu sait à quoi il ressemble 

Mais tous l’aiment et le remercient

Au matin quand le soleil jette

Sa première bissectrice

Dans la nuit bleue on peut voir

Un oiseau marié à un bouquet de fleurs

La légende dit qu’ils flotteraient

Au-dessus de nos villages pour nous initier

 

Suzane, 5ème.

 

 

Quand il joue au clair de lune

Il ne voit plus le temps passer

Les fleurs rouges dansent dans le vent

Et les rares oiseaux encore debout

Viennent le saluer puis s’éloignent

Au loin dans la brume épaisse

Les lumières s’éteignent

Quant à moi je reste assise là

L’aimant en secret

Et mon cœur saigne

 

Alice, 5ème.

 

 

Je joue du violon

Je suis une fille en pantalon

Un rien m’habille

Les étoiles scintillent

Assez pour accrocher

Aux yeux des enfants

Des fleurs tous les printemps

 

Camille, 6ème.

 

 

Au clair de lune

Un oiseau vint se poser

Sur l’épaule d’un violoniste

Lui- dit-il quelque chose de triste

Pour que son tabouret se mette à flotter?

Puis vint se poser un oiseau bleu un peu artiste

Sur le pantalon du joueur de violon

Et le son du violon ne fut pas long à s’estomper

En même temps que la lune s’éclipsait

Vers l’aube tentatrice

 

Thomas, 6ème

 

 

 

 

21 réflexions sur “Atelier poésie: première séance

  1. Bravi … très bien…
    Tous les poèmes sont beaux et expriment beaucoup de poésie. Je préfère la poésie de Alice 5ème, car son coeur est capable de saigner, c’est-à-dire de participer, avec tout ce qu’elle est. (« l’aimant en secret » c’est une phrase merveilleuse dans ce contexte).
    Merci Barbara. C’est la deuxième année (pour moi) que vous nous ravissez avec ces poèmes.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Violinista blu (ITA-FR) | marcellocomitini

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s