La poésie?

ce soir

La poésie?

C’est l’oiseau que le vent veut casser au-dessus des eaux-neuves

La veuve du regard détourné qui rentre seule à la maison sans toucher sa pension de réversion

C’est la flèche lente tendue sur l’arc de l’horizon Le fil où se balancent les tendres preuves

Et la lessive des saisons C’est le coq au milieu du désir qui règne sur des tribus sans  retour

C’est un vélo à l’abandon La marche dernière d’un escalier  qui reprendrait bien un peu d’amour

Pour aviver sa plaie dans un sourire de présence accomplie

 

Barbara Auzou.

11 réflexions sur “La poésie?

  1. Casser la chaîne c’est la voie
    A part les fans retroussées jusqu’aux tresses qui mouillent l’assise aveuglément
    le poète reste sec – preuve qu’il est fruit de toutes les manières – en de pareilles circonstances
    La veuve serait-elle joyeuse qu’aux faines tout va au back boosté par la flèche à rebourre
    Et la lessive, qui a vu le coq en dehors du planté au clocher sait que c’est le plus vaillant du pool
    Laisse cailler
    celui de service livre franco de pores, alors pour l’amour c’est un modèle à vis sans fin
    Mains tenant une bicyclette à l’abandon c’est qu’une pédale qu’est tombé dans la montée
    un vélo ça vit l’amour en danseuse m’aime sur le plat
    On peut tenter d’abuser
    c’est le lot des faux-seins et des remaniements esthétiques
    a la ride estuaire la mixion sel-eau douce n’est pas impossible, twoo est question d’ô
    T’inquiètes pour la poésie, considère que ça contient sa part de langage ésotérique qui reste illisible au profane
    Tu sais, Ma j’ai tant d’ânées de vélo que je peux dire que l’initiation m’est connue. Je connais la lettre j’ai…

    N-L

    Aimé par 1 personne

  2. CERTAINS AIMENT LA POÉSIE
    Par
    WISŁAWA SZYMBORSKA

    Certains –
    donc pas tout le monde.
    Même pas la majorité de tout le monde, au contraire.
    Et sans compter les écoles, où on est bien obligé,
    ainsi que les poètes eux-mêmes,
    on n’arrivera pas à plus de deux sur mille.

    Aiment –
    mais on aime aussi le petit salé au lentilles,
    on aime les compliments, et la couleur bleue,
    on aime cette vieille écharpe,
    on aime imposer ses vues,
    on aime caresser le chien.

    La poésie –
    seulement qu’est-ce que ça peut bien être ?
    Plus d’une réponse vacillante
    fut donnée à cette question.
    Et moi-même je ne sais pas, et je ne sais pas, et je m’y accroche
    comme à une rampe salutaire.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s