Automne X

automne 10

On nous attend

de l’autre côté du crépuscule

qui couve l’automne dans sa vague dorée

Le soleil dans sa frise ondule

et ta main dans la mienne

laisse ses cuivres chanter

comme un désir d’aplomb

sur des signes brefs qui rouillent

Je me donnerai aux graines

pour voir la greffe triompher du tesson

Tu protégeras le feu rapide sur sa quenouille

 

Barbara Auzou.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s