Regards de fièvre et de sabres

regards de fievre et de sabres

Il y a du sommeil à boire au creux de mon épaule Marécage

Où j’invente des regards de fièvre et de sabres fendus au secret que la vie enseigne

Les yeux sont pour les autres Bijoux forcés Belles barques renversées et absentes

Qui frôlent la mer comme un animal à sang froid souriant d’un passé d’orages

En veille prolongée derrière les persiennes

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Regards de fièvre et de sabres

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s