Ce n’est rien (ratage)

ratage

Le corps chancelle

Sous un excédent de bagages

Dans un jour sans tentation

Soudainement avorté de son ciel

Il pleut et je ne sais plus où est ma maison

Je rêve d’une eau boxée qui réapprend à dire mon visage

Nu d’avoir donné et qui ferait l’ombrelle d’un balcon

Pour demain

Afin d’y bercer l’enfant mort-né

 

Barbara Auzou.

9 réflexions sur “Ce n’est rien (ratage)

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s