L’offrande/Jean Bouhier

jean bouhier
Je n’étais pas venu les mains vides

Dans ma paume tendue

L’amour avait gardé le dernier battement

D’un coeur où vous saviez retrouver votre nom.

 

Né(e) à : La Roche-sur-Yon , le 24/02/1912
Mort(e) le : 03/12/1999
Biographie :

Jean Bouhier est un poète français, auteur de nombreux recueils.
Après ses études secondaires au lycée de La Roche-sur-Yon, il suit des études de pharmacie à la faculté de Nantes, un temps durant lequel, il sera rédacteur de la revue La Bohême. C’est à Nantes qu’il rencontre et se lie d’amitié avec un petit groupe dont il partage la passion de la poésie, en particulier Michel Manoll et René-Guy Cadou.
Monté à Paris, où il s’est inscrit en biologie à la faculté de La Sorbonne, il en profite pour fréquenter les milieux littéraires de la capitale.
En juin 1939, réfugié à Rochefort-sur-Loire, il fonde l’École de Rochefort en 1941 avec le peintre Pierre Penon, un mouvement poétique auquel se rallièrent très rapidement René Guy Cadou, Michel Manoll, Marcel Béalu, Jean Rousselot, Luc Bérimont, Yanette Delétang-Tardif, Gabriel Audisio, et bien d’autres par la suite.
Après la guerre, il devient journaliste, se rapproche du parti communiste, et il est élu maire de la commune de Fay aux Loges sur les bords de Loire.
Enfin en 1973, il s’installera à Six-Fours-les-Plages au bord de la mer Méditerranée, ne cessant jamais d’écrire et de publier.

 

 

 

 

4 réflexions sur “L’offrande/Jean Bouhier

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s