Automne XXI

automne XXI

Quand-bien même nous serions égarés dans le lit de cet automne qui roule la langue mâle du froid

Qu’une seule feuille remuerait tout le ciel pour nous faire au détour d’un fourré une litière d’ajoncs rouillée

Ou dans les allées un dortoir d’orphelinat investi d’écureuils venus bercer les épaules de la nuit et la joue frileuse des pommes

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Automne XXI

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s