Tellement humains

tellement humain

Tellement humains

Nous serons coupables d’os et de caresses sur l’aube nette et de quelques dessins qu’on laisse sur le sable pour la nuit se rassurer d’eau douce

Coupables d’une musique que l’on entend dans le rêve qu’en soi on en fait et qui mime le murmure des sources

Tellement humains que ce gai sentiment de l’absurde que l’amour écrase de tout son poids se méditera longtemps dans l’homme profond

 

Barbara Auzou.

 

2 réflexions sur “Tellement humains

  1. Qu’est-ce que le poids de l’amour dans des mégatonnes de gâchis ?
    L’humain n’est pas un corps à proprement parler
    C’est la chair transcendée au pouvoir d’atteindre l’âme immatérielle …

    STÈLE DU CHEMIN DE L’ÂME

    Une insolite inscription horizontale : huit grands caractères, deux par deux, que l’on doit lire, non pas de la droite vers la gauche, mais à l’encontre, — et ce qui est
    plus,

    Huit grands caractères inversés. Les passants clament : « Ignorance du graveur ! ou bien singularité impie ! » et, sans voir, ils ne s’attardent point.

    Vous, ô vous, ne traduirez-vous pas ? Ces huit grands signes rétrogrades marquent le retour au tombeau et le CHEMIN DE L’ÂME, — ils ne guident point des pas vivants.

    Si détournés de l’air doux aux poitrines, ils s’enfoncent dans la pierre ; si, fuyant la lumière, ils donnent dans la profondeur solide,

    C’est, clairement, pour être lus au revers de l’espace, — lieu sans routes où cheminent fixement les yeux du mort.

    Victor Segalen

    Aimé par 3 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s