Aube éparpillée

aube eparpillée

Le théâtre des vertèbres cherche l’unité de lieu et de temps

Pour que lui soit rendu l’asile du sol un seul instant

Combien d’actes de si légères factures

Faut-il pour qu’une noble nature

Subitement soit saisie de dégoût devant l’éparpillement

De l’aube?

 

Barbara Auzou.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s