Vent froid

vent froid

Dis-moi que le vent froid du matin en a fini de brosser les bouquets d’ombre de sa difficile relation au ciel

Et que nous éprouvons la fluidité de murs invisibles pour que nous soit permis un instant dans le morcellement de la pensée et dans le nombre

De cueillir l’unique asphodèle que l’âme seule peut totalement toucher

 

Barbara Auzou.

3 réflexions sur “Vent froid

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s