En faveur de la bergère

en faveur de la bergère

Les fatigues couchées sur le dos se racontent des histoires de moutons innombrables et militent en faveur de la bergère

bientôt rentrée dans le chateau lent de la peau pour retaper l’oreiller de ses veines

La laine de ses mots

La vie toute entière qui boucle à ses doigts adorables

 

Barbara Auzou.

2 réflexions sur “En faveur de la bergère

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s