La poésie est un surplus d’étoiles

Van Gogh, La nuit étoilée

la poesie est un surplus d'étoiles

La poésie se jauge s’use et se pend sur la toile

Oublie de se composer un visage avec ce surplus d’étoiles

Lancé comme un sourire fendu vers les fenêtres

La poésie abuse peut-être mais comment voudriez-vous

Qu’elle vous remercie de vous être attardé ici  Posez-vous

Longtemps Enlevez vos vêtements Que l’on parle sérieusement

Dans la marge du dire de tout ce qui la crucifie De la ruse

Du spectateur qui tend son assiette à l’autruche de son désarroi

Soyez admis pour toutes et une bonne fois

Veilleurs d’étoiles

 

Barbara Auzou.

6 réflexions sur “La poésie est un surplus d’étoiles

  1. Malversation des toiles
    indigeste reader où se manifeste l’impudeur
    en étalant sa laideur
    en cul de base fausse
    bouche pincée d’une raie pingre
    portrait sordide de gobe-mouches qui hameçonne
    La poésie a son solfège
    rimailleur et barbouilleur
    s’abstenir…
    N-L

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s