J’assigne les oiseaux

j'assigne les oiseaux

J’assigne les oiseaux et leurs bleus rires dans le tissu serré du poème

À me donner des nouvelles de nos urgences À mesurer le niveau des pierres

Éboulées d’enfance à nos genoux crus et pour te rendre la nuit hospitalière

Beauté je te salue avec le ton qu’il faut

 

Barbara Auzou.

9 réflexions sur “J’assigne les oiseaux

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s