Visible

visible

Je vous donne mon visible ravi qui vous dit bonjour dans le spectre de la fête

Mais sous l’opaque des fenêtres palpitent des plaies de sel invisibles

Petits dimanches de mes nuits De crépuscules surpris en glaires d’amour

Qui participent davantage à l’universel en étant doucement tus

 

Barbara Auzou.

 

4 réflexions sur “Visible

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s