Sans doublure

Statue bronze/Amsterdam

(Un merci particulier ce soir au poète Eric Dubois pour avoir mentionné Lireditelle dans chacun de ses blogs…)

sans doublure

Le jour poursuit sa pente sévère

Le soleil en plongée a rabattu ses mains urgentes sur mes seins sans doublure

Envoyés au devant d’une nuit sans paupières comme une borne entre deux champs

 

Barbara Auzou.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s