Le lait des nébuleuses…

frida khalo

Il y a des modulations de coma dans les syncopes du printemps

Et pourtant

Le ressort des arbres me soulève l’écaille du sang

Je me baigne dans un miroir qui m’ouvre de plus larges mers

L’espace affamé que j’appelle se plaint doucement

Dans une bouche d’enfant que nourrit l’air

Et le lait des nébuleuses

 

Barbara Auzou.

9 réflexions sur “Le lait des nébuleuses…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s