Ma maison réversible

maison reversible

Je me tiens sur le balancement

De ma maison réversible avec mes oiseaux

Ma première enfance est depuis longtemps

Entrée éblouie dans les pierres

Et le temps a changé maintes fois de manteau

La beauté irréversible me tourne autour

À bout de souffle sur sa plainte

-Quelle étrange condition être adorée dans la contrainte-

Je la cueille dans le pacte signé dans l’espace entrebâillé

Qui va d’un coeur à un coeur sans feinte

J’ai les doigts pleins de couleurs

Et les yeux des fleurs se colorent de larmes

 

Barbara Auzou.

 

3 réflexions sur “Ma maison réversible

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s