Union orgueilleuse des mots

union orgueilleuse des mots

Reste des routes partagées dénudées de lunes

Des chemins courus à courber tous les fleuves

Un bruit incertain écrasé sur un pan de vitre

Marié depuis toujours à la nuit

Ma fenêtre est une branche commune

Demeurée nue

Où l’union orgueilleuse des mots

Parle seule jusqu’au matin

D’une tempe à l’autre

Dans sa robe toute neuve

 

Barbara Auzou.

2 réflexions sur “Union orgueilleuse des mots

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s