Mes mains de menthes neuves

menthe-poivree-143839

Je te tends mes mains de menthes neuves

venues te dire que ce jardin larmes rouges sur les cuisses

est pour le coeur une tendre preuve une tardive récompense

Que l’on s’enrichisse sans vergogne sous un soleil géniteur

d’un peu d’herbe

d’un peu de thym

et de la semence printanière du refus de subir

 

Barbara Auzou.

8 réflexions sur “Mes mains de menthes neuves

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s