L’EPOQUE 2020/8: ESPACE

Après les Époques 2018 et 2019, voici le huitième de cette nouvelle Époque 2020 avec le peintre Niala : ESPACE  . Merci de considérer que le poème est indissociable du tableau et vice-versa…

Espace

L’EPOQUE 2020/8

« Espace »
Niala
Acrylique s/toile 61×46

Je n’ai pas toujours su étonner l’oiseau

Qui comblait le vide de mes pensées

Et à peine éclose de son absence

J’écrivais aux bernaches

Pour que l’on m’arrache d’un temps

Qui me mangeait

Et me faisait vivre de profil

Dans les trouées décisives et nues

Des raisons d’être

Loin tellement loin des roses

 

Alors je lui réclamais l’espace

Et la nécessité des mains

Que je lui abandonnais

Donnait naissance à des fenêtres

À des maisons

Qui deviendraient loin des villes

La matière amoureuse que l’on pénètre

L’haleine doucement chantante d’une vie facile

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “L’EPOQUE 2020/8: ESPACE

  1. En d’autres circonstances l’espace s’est retiré à la Trappe
    Lieu de prière la fourche de ton arbre nidifie
    et comble des vides anciens faits sous le sol gratté
    J’ai des maisons en toi aux tuiles sans malheur
    Abri sûr le village étire ses flancs, façades au soleil, l’if se tient à la place du chien…
    N-L

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s