Non Monsieur, je n’ai pas 20 ans/Juliette Gréco

Non Monsieur je n’ai pas vingt ans
Vingt ans c’est l’âge dur
Ce n’est pas le meilleur du temps
Je sais, je l’ai vécu
J’ai dansé sur quelques volcans
Troué quelques souliers
Avec mes rêves et mes tourments,
J’ai fait mes oreillers
Et je dis encore aujourd’hui
Je suis comme je suis
Oui, je me souviens des jours
Quand les jours s’en allaient
Comme un rêve à l’envers
Oui, je me souviens des nuits
Quand les oiseaux parlaient
Sous la plume à Prévert
Non Monsieur, je n’ai pas vingt ans
Vingt ans c’est tout petit
Moi je n’ai jamais eu le temps
D’avoir peur de la nuit
Ma maison est un soleil noir
Au centre de ma tête
J’y fais l’amour avec l’espoir
Et l’âme des poètes
Les poètes sont des enfants
Des enfants importants
Oui, je me souviens des jours
Quand les jours s’en allaient
Comme un rêve à l’envers
Oui, je me souviens des nuits
Quand les oiseaux parlaient
Sous la plume à Prévert
Moi Monsieur, quand j’avais vingt ans
J’étais déjà perdue
Perdue l’orage entre les dents
Superbement perdue
Moi je dansais avec des morts
Plus vifs que des vivants
Et nous inventions l’âge d’or
Au seuil des matins blancs
J’ai toujours chevillé au corps
Le même soleil levant
Non Monsieur, je n’ai pas vingt ans

 

4 réflexions sur “Non Monsieur, je n’ai pas 20 ans/Juliette Gréco

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s