Le verbe rouge

verbe rouge

Le verbe rouge pour que mon sang te marque

J’ai vu bouger tant de lèvres Parlaient-elles

Quand elles disaient les pierres et leur pouvoir de chagrin

Parlaient-elles avec leurs fruits pillés à nos rêves

Savaient-elles que quelque chose vient

Qui n’était pas annoncé Qu’il est l’heure des vergers

Et des oiseaux à emmener plus loin dans leur chant

Jusqu’au vent enfin nommé dans le recul du chaos?

 

Barbara Auzou.

6 réflexions sur “Le verbe rouge

  1. Comme ce que tu conjugues fais écho à l’écrit que j’ai en cours
    Comme s’il fallait croire qu’à ne ramener toujours que sa fraise on est que moitié de l’autre
    Sans chronologie l’Unique fait toujours les deux en m’aime temps…
    N-L

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s