Phalanstère

phalanstère

Au coeur d’un phalanstère géant

pleines de leur mystère d’exister

des harpes tendues sur la gerce des vents

bravent ensemble les murs

frottent comme des oiseaux le froid

de leur absence contre la vaine littérature

en attendant d’être au complet

pour recomposer l’écheveau

les mains légères d’un geste répété

 

Barbara Auzou.

10 réflexions sur “Phalanstère

Répondre à Kalù Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s