Signe de terre

signe de tere

L’herbe a bleui

à force d’aller vers la mer sans retenue

sous le joug d’un vent inouï qui porte souverain

ses stratégies intimes avec une femme dedans

C’est un vaisseau venu d’une autre lumière

dans lequel elle s’assied nue sous un ciel de bougies

À ses pieds le pavement clair du silence rend

tangible la terre d’ici  Mille éboulements

marquent ses pas C’est un jardin seul avec l’eau

beau de mille oiseaux ensemble  Sa peine légère

tremble d’une magie oubliée

 

Barbara Auzou.

 

 

9 réflexions sur “Signe de terre

  1. La rondeur des cuves à tremper en teinture de ciel
    avale au gré du vent
    ce que femme dégrafe de sa poitrine
    J’ai peigné tes jardins en jouant avec le côté des raies
    en arc-en-ciel pour gamme
    Il reste une orée embarquée à chaque plage
    j’en bois le contenu à la régalade…
    N-L

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s