Sales filles des vents

sales filles des vents

Sales filles des vents qui s’engoulent dans la moindre de nos respirations

avec leurs gerbes d’inquiétude leurs oiseaux déchirés jusqu’au blanc

qui feraient de la bête irritée et rapide de nos cerveaux une invalide architecture!

Sous des climats dont on ne peut jamais s’arranger je veux bâtir en dur

une demeure claire et y entrer plus haute que laine au bras de mon amour

berger silencieux qui depuis longtemps n’est plus occupé entièrement à se plaire

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Sales filles des vents

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s