Les Jardins Avenants

les jardins avenants

Toi qui reviens vivre à chaque fois les choses debout

tu sais qu’ici on a le droit aux yeux comblés et à l’insatiable curiosité

des jardins avenants qui font des torrents d’épaules La poésie

est pleine d’absence La part définitive du savoir c’est la peau

et le temps se rompt bleu de lin à l’arrière du genou

Joueuse la main accordée à l’autre main

Belette à l’autre bout de nous

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Les Jardins Avenants

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s