Une incision

laissez moi

Laissez-moi

cueillir avec la rose la belle déraison

là où l’oiseau cumule ses vols

dans la précision de sa fièvre

et sous un ciel d’os essorés

que je ne m’étonne plus jamais

de voir mon ombre danser

avec l’enfant pâle son air de rien qui s’impose

et qu’on avait promis au peloton d’exécution

Laissez-le s’accommoder de ses ailes

et s’exiler doucement dans son nom

que le monde excessif rend irréel

par ses exclamations pour ne lui laisser

qu’un lieu inhabité de toute poésie

une brutalité folle

une incision

 

 

Barbara Auzou.

 

 

 

 

7 réflexions sur “Une incision

  1. Hélas qui va comprendre qu’il s’agit là d’une demande de lecture et non d’un besoin de likes ?
    Les profiteurs n’ont pour la délicatesse qu’une complète ignorance…
    Quel massacre
    tu mérites tant d’attention au lieu d’exclamations affligeantes
    J’aime ton écriture pour son contenu et surtout pas pour son contenant….
    N-L

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s