Ma part d’éphémère

ma part d'éphémère

Je ne t’aurai donné que ma part d’éphémère

arrachée à celle labile d’une éternité

que l’on poursuit comme une mission

Il me faudra guérir ma fatigue en attisant le bleu

d’une vie solaire

Mener une lutte claire contre les inutiles crucifixions

Pour longtemps me faire un coeur heureux

et pour l’intelligence une lumière

un midi du désir et de l’étonnement que tout irrigue

Et la boucle n’est jamais bouclée

Revenue à mon cocon je repars vers toi sans arrêt

 

Barbara Auzou.

7 réflexions sur “Ma part d’éphémère

  1. Ti ho dato la mia parte di effimero
    strappata dal labile di un’eternità
    che perseguiamo come missione.

    Dovrò curare la mia fatica alimentando il blu
    di una vita solare.
    Conduco una chiara lotta contro inutili crocifissioni.

    Per molto tempo rendimi felice il cuore
    e per intelligenza una luce
    un mezzogiorno di desiderio e stupore che tutto irriga.

    E il cerchio non è mai chiuso
    Torna dal mio bozzolo, che lascio senza sosta verso te

    bellissiam poesia che rubo, tradotta, per la mia rubrica Gioielli Rubati, saluti dall’Italia

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Gioielli Rubati 94: Lucia Piombo – Lucia Lascialfari – Luca Gamberini – Salvatore Leone – Filippo Fenara – Giuseppe La Mura – Barbara Auzou – Giovanni Baldaccini. | almerighi

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s