On habite sa saison

Dans mon jardin au matin…(Rosier « Barbara », la chanteuse)

mes roses

La rose est précise le sait-elle au moins

ou pousse-t-elle caressée par la main

d’une ignorance éblouie

et c’est comme si l’on mourait

de ce que l’on obtient

On habite sa saison

dont la nuit est une défaillance

et le matin une jarre dont il serait

imprudent d’éventer le secret tout de suite

 

Barbara Auzou.

 

7 réflexions sur “On habite sa saison

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s