L’EPOQUE 2020/25: LE CHANT DE LA MUE 1

Après les Époques 2018 et 2019, voici le vingt-cinquième de cette nouvelle Époque 2020 avec le peintre Niala : LE CHANT DE LA MUE 1 Merci de considérer que le poème est indissociable du tableau et vice-versa…

le chant de la mue 1

L’EPOQUE 2020/25

« Chant de la Mue 1 »
Niala
Acrylique s/toile 33×41

 

Ton matin limpide

Derrière ma fenêtre close

C’est ma voie militante

Mon parterre de roses

Tu donnes à voir et je vois

L’oiseau désencagé de ton jardin

Ses feuilles haletantes 

Trop longtemps touchées par la main du heurt

Et la tentation mystique que j’y bois

C’est le désir et la douleur qui pactisent en toi

L’humus premier d’un regard allongé

Qui questionne l’expérience juste

Pour une liberté vraie et pudique

 

Les torrents de l’été restent sans voix

Quand partout résonne le chant de leur mue

 

La raison est une peau morte à genoux 

Nue attentive dans les basilics

 

Barbara Auzou.

 

2 réflexions sur “L’EPOQUE 2020/25: LE CHANT DE LA MUE 1

  1. Désencagé l’oiseau écartant l’espace jaillit
    là-bas éparpillé les vieilles peaux traînent sur les chaises
    la robe d’un jour pâle est noyée dans l’azur
    Une tentation mystique parle à voix haute du pays inconnu
    L’offrande manifeste réunit les plumes neuves et le silence dans un même besoin…
    N-L

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s