Que le verbe s’éteigne

que le verbe s'éteigne

Que le verbe s’éteigne dans les leurres qui l’enferment

et parlons bas

à dessein

comme si pouvaient s’enfuir les jours confiants

dans la ciboulette

et le romarin

et avec eux les élans muets de la peau

la main l’art et la manière

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Que le verbe s’éteigne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s