Nu/ Allain Leprest

allain leprest
Nu, j’ai vécu nu
Naufragé de naissance
Sur l’île de Malenfance
Dont nul n’est revenu
Nu, j’ai vécu nu
Dans les vignes sauvages
Nourri de vin d’orage
Et de corsages émus
Nu, vieil ingénu
J’ai nagé dans les cieux
Depuis les terres de feu
Jusqu’au herbes ténues
Nu, j’ai pleuré nu
Dans la buée d’un miroir
Le cœur en gyrophare
Qu’est-ce qu’on s’aimait… Samu
Nu, j’ai vécu nu
Sur le fil des songes
Les tissus de mensonges
Mon destin biscornu
Mais nu, je continue
Mon chemin de tempête
En gueulant à tue-tête
Les chansons des canuts
Nu, j’avance nu
Dépouillé de mon ombre
J’voulais pas être un nombre
Je le suis devenu
Nu, j’ai vécu nu
Aux quatre coins des gares
Clandestin d’une histoire
Qui n’a plus d’avenue
Nu, je suis venu
Visiter en passant
Un globule de sang
Un neutrone des nues
Je voudrais qu’on m’inhume
Dans mon plus beau posthume
« Pacifiste inconnu »

5 réflexions sur “Nu/ Allain Leprest

Répondre à PIERRE Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s