J’écris dans l’oubli/ Juan Gelman

juan gelman

J’écris dans l’oubli…
J’écris dans l’oubli
dans chaque feu de la nuit
chaque visage de toi.
Il y a une pierre alors
je t’y couche en moi,
personne ne la connaît,
j’ai fondé des villages dans ta douceur,
j’ai souffert de tout cela,
tu es hors de moi
étrangère tu m’appartiens.

 

Escribo en el olvido…

 

Escribo en el olvido
en cada fuego de la noche
cada rostro de ti.
Hay una piedra entonces
donde te acuesto mía,
ninguno la conoce,
he fundado pueblos en tu dulzura,
he sufrido esas cosas,
eres fuera de mí,
me perteneces extranjera.

Nationalité : Argentine
Né(e) à : Buenos Aires , le 03/05/1930
Mort(e) à : Mexico , le 14/01/2014
Biographie :

Fils d’émigrants ukrainiens, il peut, malgré les privations matérielles, s’épanouir dans la lecture; il dévore les classiques de la littérature espagnole et découvre Pouchkine.

Juan Gelman est membre dans sa jeunesse de l’organisation ‘Montoneros’, groupe de guérilleros d’extrême-gauche opposés à la junte militaire au pouvoir entre 1976 et 1983. Il est d’ailleurs contraint de s’exiler en Europe puis au Mexique. Sa vie est marquée par le drame, pendant la dictature militaire en Argentine, de l’assassinat de son fils Marcelo, 20 ans, et de la disparition de sa belle-fille, Maria Claudia Garcia, âgée à l’époque, de 19 ans.

En 1956, il publie son premier livre, ‘Violones y otras cuestiones’ qui est bien reçu par la critique. Traduite en dix langues, son oeuvre comporte quelques titres parus en français, dont ‘Obscur ouvert’, ‘Salaires de l’impie’ et ‘L’Opération d’amour’. Juan Gelman a reçu diverses récompenses, dont le prestigieux prix Cervantès en 2007.

A travers un réalisme critique et une singularité de style, sa poésie tente de s’accorder aux grandes questions de notre temps, même s’il croit à la “poésie mariée avec la poésie”.

3 réflexions sur “J’écris dans l’oubli/ Juan Gelman

Répondre à barbarasoleil Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s