Les élégances du coeur

l'elegance du coeur

J’étais trop petite pour les fenêtres de mer

et on voyait l’espace à travers d’orphelines pensées

qui vous aurait soldé l’innocence aux premières chaleurs

avec toutes les stèles de la mémoire

trop petite pour cette épure d’aile blessée à bleu

qui sombrerait noire dans mon amandier

Depuis j’arbitre les élégances du coeur comme je peux

luttant toujours à larmes et à amandes inégales

 

Barbara Auzou.

2 réflexions sur “Les élégances du coeur

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s