Un extrait de Dune/ Bernard Manciet

bernard_manciet_04-fellonneau-couve-4-262x350

Dune d’écume et d’haleine
j’enserre la poitrine dorée
du jour arrondi en cette rade
et l’aile frêle du ciel neuf

à fleur de peau ce grain de langue
d’ortie de poire ou pain de seigle
sable et sur ta pente subtile
ton cœur ce grain de beauté

gerbe d’ambre qu’en brûlant
je forgeai marbre et bramai arbre
te mordis chanvre et moutarde
je t’emporte belle gerbe

 

in Véniels

 

Duna d’espuma e d’alenada
qu’abraci lo saure pitrau
deu jorn ardon en taua rada

e l’ala prima deu cèu nau

enter-pèth-e-carn gron de lenca
d’ortic de pera o pan de blat
sable e sus costèra eslanca
ton còr aqueth gron de bautat

garba d’ambra que te d’àrder
harguèi marme bramèi arbe
carbe t’nharrèi e mostarda
larga que te cargui garba

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s