En zone franche

Était-ce le message brouillé des pollens

en tapinois partout et imbu de brumes

qui occultait la tiédeur de ma zone franche

ce trou exact où je couchais entre deux abcès

la famille élargie des fleurs et celle des êtres flexibles

et frais?

Sur la patte molle du jour j’ai réactivé le pouls

de mes espoirs les plus tranchants

Mon hurlement singulier parmi les loups

 

Barbara Auzou.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s