Bête écrivante/ Marie-Claire Bancquart

Tu comprends quelque chose, toi, la bête écrivante, aux mouvements de fond dans ton corps ?

Par là circulent

les histoires au milieu de l’Histoire au corps froid

ça halète, ça limite, ça apatride dans les béances

ça sonne parfois bien

ça n’est jamais dans l’ordre alphabétique.

Tu marches avec, tu dors avec traversée par des vies d’insectes

d’hommes ou de platanes.
Et ça, tu le sors en paroles.

Voici quelques mots tiédis au passage,

qui s’éparpillent au dehors, témoignant

que tu leur as donné un peu de vie supplémentaire :

clin de temps,

cri d’amour, de refus,

dans un pli d’univers.

3 réflexions sur “Bête écrivante/ Marie-Claire Bancquart

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s