Roseau ravi/ Reprise

reeds-1504329_960_720

Rien n’affaiblira le retour de l’été

ni l’alerte impérieuse à son pied.

Désormais la nuit peut s’étendre sur l’esprit

car l’art caresse la solitude du roseau

ravi.

La peine vivante s’éprouve légère

et la charmille s’offre à l’oiseau

charnu, insolemment rescapé de l’hiver.

Sur le coussin d’une enfance d’envies,

nous sommes les prisonniers consentants d’images pures

qui respirent les poumons de la plaine jusqu’à l’usure

et il est des cordes complices que l’on se choisit.

Nous nous endormons confiants dans nos mains d’hier

pour rendre son ombre à la mélancolie ordinaire

chassée et revenue dormir sagement à nos pieds.

et le silence rêve plus loin que la voix blessée.

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Roseau ravi/ Reprise

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s