Ecole buissonnière

J’avance les mains nues

mon poème déroulé et l’émerveillement

de l’enfance retrouvée pour solde de tout compte

entre l’ombre et l’orée j’impose la pointe du vivre

le jour tranché par symétrie me fait les yeux doux

entre la friche et l’instant ma joie monte au faîte

ma belle agile là où la ronce fleurit de ton rire frais

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “Ecole buissonnière

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s