Ce bleu qui sied à la nage

Ose l’espoir viens que je te peigne

et que je t’habille de ce bleu qui sied à la nage

la vague proche qui veut doucement gratter

les facettes contrariées d’un ciel

dont elle fait son premier breuvage

reste au bord toujours de nous dire le secret

que la terre embrassée de papillons

nous enseigne

 

Barbara Auzou.

2 réflexions sur “Ce bleu qui sied à la nage

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s