Tu es cordillère

tu ne te demandes pas jusqu’où il faudra marcher non

toi tu danses sur l’horizon le bien et le mal ne te concernent pas

des pierres millénaires chantent dans ton sang qui bat au-delà

du sens loin de la circulation taciturne des mots

tu es un oiseau

sous son pont de sang-froid le condor le concède

d’un œil soudain adouci puis retourne à d’autres proies

dans ta mémoire et ses demeures s’étagent des terrasses de culture

comme le passé cherche un corps

tu es cordillère

le temps te dure

et te construit

 

Barbara Auzou.

3 réflexions sur “Tu es cordillère

  1. Bonjour madame,

    Mon amour me lit parfois vos articles à haute voix. La plupart du temps, je trouve les mots jolis sans en comprendre le sens. Celui-ci me donne l’impression de liberté; une magnifique bouffée d’air.

    Je me remémore les instants de cet été, nous allions près de la rivière tous les jours. À chaque fois nous avions un spectacle de la nature différent: la rivière haute ou basse, le vent fort ou doux, les feuilles qui tombent, la forme ou le déplacement des nuages, un héron calme, une famille de canard pêchant, un escadrille de martin pêcheur en vol, les chansons des bécasses, la mouette rebelle… Je m’émerveille de toutes ces représentations uniques!

    Il y a tant à voir avec les yeux ouverts. Il ne me manque que la clé pour comprendre tout le sens. Mais la description présentée me laisse une belle vibration.

    Je vous en remercie et vous souhaite de passer une agréable journée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s