Les chefs-d’oeuvres hardis

Aujourd’hui dans mon jardin…

S’affirme le coeur battant dans le coeur des choses

je dérobe au vent du soir ses chefs- d’oeuvres hardis

des fragments hautement bucoliques où se multiplient

les martinets

se déroulent en musique les échelles légères de la nuit

je monte ravie mêler mes eaux à celles des roses

à leur façon bien à elles d’être au monde

entre le repli qui dit non et l’aperture qui dit oui

 

Barbara Auzou.

9 réflexions sur “Les chefs-d’oeuvres hardis

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s