Eprise

Secrètement éprise

j’ai porté doucement dans le taire

mes graines pour l’hiver l’arbre futur

pour la cerise

parmi les gens leur verbe court

empalé sur des cris de lumière

sur l’envers de l’amour

tu m’as couverte du coton de la tourterelle

remise au nid

et j’ai couvé l’étendue magnifique

de mon absence au monde

 

Barbara Auzou.

Une réflexion sur “Eprise

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s