Aimer sans mesure

Tipasa / Algérie

toi qui sais entendre l’eau claire entre les mots

leur tombé dans la nymphée tu t’émeus de la fluidité

vivace qu’ici on appelle fleur ou âme selon l’inclinaison du soleil

et tu suis à la trace le voûté radieux de ce tableau que la lumière dore

la beauté l’éternelle l’inadéquate palpe le grain dur d’un doux abandon

qui respire là où l’on ne faisait que discourir

comment s’étonner qu’entre ces murs Camus se réclama dans un sourire

du droit d’aimer sans mesure?

 

Barbara Auzou.

6 réflexions sur “Aimer sans mesure

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s