Automne IV (Reprise)

automne 4

L’ombre striée derrière les volets épie le triomphe de la greffe sur le poirier et bat rousse des mains quand tombe différée la noix du cri dans son lendemain

Le lièvre familier de sa frousse quant à lui attend fièrement le chasseur pariant sur l’agonie du cerf insupportable de beauté et tellement plus lent

 

Barbara Auzou.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s