Prolégomènes (I) / Poèmes en prose illustrés par Niala

Prolégomènes : nom masculin pluriel ; du grec pro, devant, avant et de legein, dire. Il s’agit d’une longue introduction placée en tête d’un ouvrage ou bien de l’ensemble des notions préliminaires à une science. Il s’utilise toujours au pluriel.

 

Pour Matthieu,

 

Mon enfant entre les lignes il te faudra lire

Que le chant de l’oiseau précède de l’oiseau même l’image

Et c’est parce qu’on ne pouvait pas s’entendre dans le vacarme des élans refrénés par une morale d’emprunt

Qu’on musela un matin les lèvres idéales pour le vin âpre d’un poète si sage

Qu’il couvait sous son chapeau le soleil assumé avec tous ses rayons et une idée du beau qui faisait tressaillir

Tant elle restait à prendre par le corps et par l’âme

 

Barbara Auzou.

15 réflexions sur “Prolégomènes (I) / Poèmes en prose illustrés par Niala

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s