Jardins coralliens

Corail / île Maurice

toi tu espères tout du matin

tu divises la chevelure des jardins coralliens

et je te suis dans le récit du nombre

femme sans ombre tu habites le lieu de l’eau

debout

le rose attentif

le rose apaisé

dans l’ordre du désir

je t’entends encore me dire

sans plus m’étonner la clarté magicienne

et les pépites d’enfance lancées aux poissons-flûtes

ton sein découvert à la Pointe Aux Piments

et le silence s’enorgueillit et puis exulte

des variations de lumière dans l’espace par toi touché

 

Barbara Auzou.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s