Théologie du souffle

Kalamos

à partir de quoi de quel toujours-là

de quel comment et par quel commencement

nous ferons nous un bivouac pour la vie

dans la corniche d’un ciel ionien j’ai suivi

le chemin d’une feuille de fin silence

sous l’ogive d’une lumière antique et blanche

et par une eau dénouée dans le roseau j’ai atteint

la haute mer de nos âges apprivoisés la théologie

d’un souffle si lisse si net si reposé que je tiens

ferme le fil de ce mouvement singulier

par milliers des oiseaux sortent de tes flancs

pour aller jouer au clair de lune et moi

par le calice étroit de chaque fleur par le tamis

de la terre un œil dans chaque main je veux

connaître le sexe des olives

 

Barbara Auzou.

2 réflexions sur “Théologie du souffle

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s