Le temps de vivre LIII

au pied d’un seul arbre à faire pousser

les fruits de nos attentions coucher

nue sa vie ce petit animal sinueux

et sans prétention le bercer en pays suspendu

entre deux écorces de bouleau qui déroulerait

ses runes

personne n’en saurait rien jamais

chacun chacune penserait que c’est un rendez-vous banal

et nous ne ferions rien pour les détromper

 

Barbara Auzou.

3 réflexions sur “Le temps de vivre LIII

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s