Au pied d’un seul arbre X

le temps aura pris son temps

pour nous offrir le printemps

de ses pierres de lune

la seule étoile qui n’existe qu’au terme des saisons

tu sais ce n’est jamais la même réponse au bout de la neige

et l’acte poétique est transformation

que nous puisons à vif au creux de nos mains

il me semble aujourd’hui que je n’ai jamais écrit le premier mot

ailleurs qu’auprès de toi dans toutes ces choses qui touchent

le crépuscule et les oiseaux

tu resteras le seul quand seront érodés le pied et le chemin

d’un vaste non-lieu

à me prendre par les yeux

à caresser ma quotidienne approche comme un chat furtif

cheveux par-dessus les sources je reviendrai à la plèvre de ton logis

fauve définitif

venu respirer

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “Au pied d’un seul arbre X

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s